8 choses qui vous empêchent de prendre du muscle

La motivation à vouloir prendre du muscle nous amène souvent à faire des erreurs et à en oublier les principes de bases. Nous détaillons de façon rapide les 8 choses qui peuvent vous empêcher de prendre du muscle.

L’entrainement pour prendre du muscle

Ne pas s’entrainer suffisamment est l’un des premiers facteurs de stagnation. Mais attention, cela ne suffit pas. Venir 5 fois par semaine pour taper la discute tout en pianotant sur son téléphone ne vous mènera à rien. Arrêtez de vous regarder le nombril tous les 30 secondes et dites adieu aux selfies.

 

La planification de l’entrainement

La musculation demande une programmation cohérente et spécifique. Il faut faire des cycles de 3 à 6 semaines. Endurance de force, prise de masse, force, puissance, puissance et explosivité. Le bon vieux 10 fois 10 ne vous mènera nulle part.

 

Les méthodologies utilisées

Alternez vos méthodes d’entrainements ! Le système neuro-musculaire fait entrer l’organisme dans une zone de confort au bout de 3 mois. Variez vos séances ! Il existe plus de 300 protocoles d’entrainement.

 

Le repos et le surentrainement

Le repos est surement le paramètre le plus mal géré que se soit dans la séance ou entre les séances. Ne confondez pas sensation de fatigue et développement musculaire. Plus vous vous tournerez vers la force et la puissance plus le repos devra être long. Ne pas récupérer entre les séances et enchainer les mêmes groupes musculaires tous les jours vous amènera au mieux à stagner, au pire à la blessure.

 

Trop d’intensité

Les séances poussées à leur maximum d’intensité (aller jusqu’à l’échec systématiquement) épuiseront rapidement votre système nerveux et auront pour conséquences un moindre gain de muscles et de qualité dans votre routine.

 

Alimentation inadaptée

Vaste sujet que nous avons traité dans « le vrai calcul pour la prise de masse« .

 

La supplémentation

Il existe un nombre incalculable de suppléments qui ne vous serviront à rien (ceci est d’autant plus vrai si la nutrition traditionnelle est négligée). Néanmoins je conseille toujours une supplémentation en vitamines et minéraux (vitamine D sous prescription), des oméga3 (attention ! Certaines études très sérieuses déconseillent des cures en non-stop pour certaines pathologies). Voir l’excellent livre de Pierre Xavier Franck et Françoise Couic Marinier : « Sportifs boostez vos performances au naturel ». Acides aminés et Whey arrivant derrière pour arriver à ces 1,7 à 2 grammes de protéines par kg de poids de corps si vous n’êtes pas un gros mangeur.

 

Laissez-nous vos questions. Commentez et partagez !

By |2016-11-25T10:34:44+01:00vendredi 25 novembre 2016 |Entrainement|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment