La plupart des capacités physiques peuvent être maintenues avec de l’entrainement peu fréquents si vous connaissez dans le temps la dégradation pour ces différentes capacités physiques. La chronologie qui suit vous donnera les informations utiles pour maintenir les gains gagnés.

le désentrainement dans le temps

Le principe de la réversibilité de l’entrainement (désentrainement) stipule que les gains de l’entrainement seront perdus si le volume de l’entrainement, de l’intensité ou de la fréquence est réduit de façon spectaculaire ou complètement arrêtée.
Certains croient encore que la grosse majorité de la surcompensation se fait pendant la morte-saison, cette pratique est obsolète et assure que l’aptitude et la capacité physique est au plus bas au moment où ils ont besoin d’être le plus élevé (à la fin de la saison). Les marqueurs physiologiques de la forme et des performances peuvent décliner avec aussi peu que 5 jours sans entrainement. 5 jours … Voilà un long week-end de vacances.

Voici une chronologie de dégradement rapide:

Jours 1-2: la bêta-endorphine et les niveaux d’adrénaline baissent. L’humeur est affecté de façon négative.

Jours 3-5: les muscles perdent de l’élasticité. Les capacités aérobies tombent à 5% à la cinquième journée.

Jours 7-9: la capacité du corps à utiliser l’oxygène (le VO2 max) diminue de 10%. Le sang oxygéné est moins important à chaque battement.

Jour 10: le métabolisme du corps commence à baisser. Mangez moins ou vous prendrez du poids.

Jours 11-13: la fréquence cardiaque maximale diminue de 15%. On remarque une baisse appréciable du tonus musculaire.

Jours 14-16: L’activité mitochondriale (production d’énergie) dans les cellules musculaires commence à diminuer rapidement. Il se produit une perte de masse musculaire, de force et une diminution du métabolisme.

Jours 17-19: le corps devient moins efficace à la thermorégulation. Vous êtes obligé de dépenser l’énergie en excès pour vous rafraîchir.

Jours 20-21: le VO2 max a diminué d’environ 20%.

Jours 22-25: perte de 10-15% de la masse musculaire et qui est remplacé par de la graisse.

Jours 27-29: la force musculaire diminue de près de 30%.

Ce sont des chiffres généraux fondés sur la cessation complète de l’entrainement et les délais varient sur une base individuelle en fonction de la physiologie de la personne, l’histoire de leur entrainement avant et ce qu’ils font dans le même temps pour maintenir les différentes capacités physiques.

N’hésitez pas à commenter

Source : http://elitetrack.com/blogs-details-5923/