Les régimes restrictifs sont au mieux inopérants et au pire perturbent durablement le métabolisme provoquant de sérieux troubles de la santé :

  • 95% de ces régimes sont suivis d’une reprise ou d’une augmentation de poids.
  • Après 2 ou 3 jours l’organisme abaisse son métabolisme basal.
  • On observe un arrêt net de la perte de graisses, les causes étant une baisse de certaines hormones (leptine, noradrénaline, T3).
  • Les régimes déclenchent une stimulation des alpha-récepteurs adrénergiques (réduisent la thermogenèse et donc le total de calories brûlées) et de la graisse brune (graisses profondes).

La solution consiste à adopter une alimentation cyclique…

Retrouvez les bons réflexes !

http://www.proxycoach.fr/nutrition-strasbourg/