Rechercher

Une posture, un mois, une pierre: Septembre

Billet mensuel d’Anne-Lise alias Charan Kavita Kaur, coach mieux-être chez SatNamaste et enseignante de Shakti Dance® (Yoga Dansé) et Kundalini Yoga.

Nous y sommes! La rentrée yogique ! Nous redémarrons un nouveau cycle !

Le dieu Hindou Shiva personnifie cette notion de cycle, de boucle, de période.

Shiva, Dieu hindou du principe destructeur et régénérateur du Monde : la mort et la renaissance, à l’origine même du cycle de la Vie.

Deux pierres caractérisent le Dieu Shiva : le Shiva Lingam et l’Œil de Shiva


Le Shiva Lingam est une variété de Jaspe et de Grès en forme de ballon de rugby oblongue, de couleur marron/crème avec des stries marrons plus foncées. Il se trouve uniquement en Inde dans le fleuve sacré le Gange et ses affluents.

Correspondant à l’ensemble des 7 chakras, nous pouvons les harmoniser avec.

Le « Linga » ou « Lingam » se rapporte à Shiva et à son énergie masculine ainsi qu’à son énergie sexuelle. Il symbolise la forme d’un phallus (en comparaison au « Yoni » le sexe féminin)


Au niveau physique:

  • Favorise la fertilité

  • Bénéfique aux fluides corporels (en cas de rétention)

  • Soutien pour la prostate

  • Soulage les maux de la colonne vertébrale pour lequel il représente le soutien

  • harmonise et décrispe en cas de troubles abdominaux (crampes pelviennes, musculaires, stomacales ou intestinales).

Au niveau émotionnel et spirituel:

  • Favorise la purification et le développement spirituels, la connexion au Soi Supérieur

  • permet d’atteindre l’expérience suprême lors de la médiation : l’état d’extase détaché ou Samadhi, tel Shiva impassible et imperturbable sur sa montagne en posture de parfait yogi

  • Permet également de procéder à une introspection sur nous-même pour nous débarrasser de tout ce qui est inutile et superflu, à l’instar du principe destructeur de Shiva

  • Aide à nous connecter à l’énergie physique et spirituelle

Le Shiva Lingam est donc une pierre parfaite pour les yogis et yoginis, car le terme « Yoga » en sanskrit signifie « union du corps et de l’esprit ».

La deuxième pierre est l’Œil de Shiva, une variété de calcédoine appelée également sardonyx. Il ressemble à un coquillage en forme de patelle marron surmonté d’un dôme plus clair en forme d’œil. Il est considéré en Inde et dans les pays où l’hindouisme est pratiqué, comme un symbole spirituel puissant du 3ème Œil ou 6ème chakra de l’intuition, et un accumulateur d’énergie universelle. Doté selon la tradition, d’un fort pouvoir cosmique, cette pierre serait le fruit naturel façonné par les tourbillons du fleuve Narmadâ, considéré comme l’une des 7 rivières sacrées de l’Inde, née de la transpiration de Shiva.

  • Améliore les capacités psychiques

  • Aide à éliminer la peur et à conjurer les mauvais rêves

  • Permet de retrouver la joie, la spontanéité de l’esprit et le dynamisme, autrement dit le côté de Shiva expansif quand il n’est pas en mode yogi impassible !

  • Egalement connu comme objet de protection, à l’instar de l’œil de Sainte Lucie : il repousse la négativité provenant aussi bien des personnes qui nous entourent, mais provenant également de nous-même, un peu comme la pierre nommée œil de tigre (le tigre étant la peau qui recouvre Shiva méditant)

  • Ayant la forme d’un « œil de cyclope » il nous aide à nous tourner vers l’intérieur, à ne faire qu’un avec notre conscience intérieure, notre Soi, tel l’observateur imperturbable de nos pensées et nos émotions, les laissant passer comme des nuages sans s’y attarder ni s’identifier, le but du Savasana, la posture de relâchement total. Shiva le yogi impassible.



La posture du mois est « SHIVA ASANA » plus communément nommée « SAVASANA » : posture de repos et relaxation finale qui termine toute séquence de yoga ou de Shakti Dance®(le yoga dansé). Impossible de faire l’impasse sur cette posture, c’est la plus importante des asanas !

Elle est prononcée « Chat » vasana » : ceux qui ont un chat savent que cet animal est le meilleur des enseignants pour démontrer cette posture !

« Asana » en sanskrit signifie « posture ».

« Shiva Asana » ou « Savasana » est donc la posture de Shiva, ou posture dite du « cadavre », terme un peu moins engageant mais néanmoins très représentatif !

Elle est la plus difficile des postures, non en terme technique mais plutôt dans le sens du lâcher prise, un des piliers fondamentaux du Yoga. C’est aussi une posture d’intégration de tous les enseignements physiques et psychiques de la séquence de yoga qui la précède, d’où son importance.

Il s’agit de rester immobile dans le relâchement le plus total, sans bouger la moindre parcelle du corps, en laissant complétement aller la respiration, allongés sur notre tapis de yoga, bras et jambes écartés en étoile, paumes tournées face au ciel, les yeux fermés et la respiration lente et profonde.


Pourquoi la posture de Shiva ?

Dans la mythologie hindoue, Shiva est considéré comme le yogi ultime capable de rester des heures à méditer en ermite dans la montagne sans bouger le moindre de ses muscles, ne faisant qu’un avec son souffle, dans le plus pur détachement du Monde qui l’entoure mais également de lui-même et de ses pensées et émotions.


Interprétation et travail avec le Shiva Lingam : Dissolution dans le lâcher prise de la posture Savasana pour un Renouveau vers une meilleur connaissance de Soi et de notre Vérité Intérieure, nommée « Sat » en Kundalini yoga et Shakti Dance®.
Interprétation et travail avec l’œil de Shiva ou troisième œil : en posture de Savasana, introspection, création d’une nouvelle énergie de joie, préservation de Soi et destruction de tout (le flux impermanent de la vie, le changement constant de l’univers, et la connaissance : le principe même du Dieu Shiva.

Parfaite démonstration de « Chat-Vasana » par Dyna mon chat bouddhique ;)

OM NAMAH SHIVAYA !

« Adoration, hommage, respect au Seigneur Shiva ! »


A bientôt sur les tapis les Yogis et les Shaktis !

Charan Kavita Kaur/Anne-Lise

Les indications de cet article sont à but informatif et de conseil, en aucun cas ils ne peuvent se substituer à un traitement médical.

12 vues0 commentaire